Sky One à Toulouse par l’Atelier(s) Alfonso Femia

L’Atelier(s) Alfonso Femia va construire dans le cadre de « Dessine-Moi Toulouse » deux immeubles de bureaux qui totaliseront 11 402m2 de surface de plancher. Cette opération immobilière dénommée Sky One menée par EM2C Groupe pourrait viser le niveau E2C1 du label E+C-. L’équipe de maîtrise d’œuvre est complétée avec Ginger Burgeap, E-Nergy et le Woodstock Paysage.

Voir aussi :

© Atelier(s) Alfonso Femia

Contexte et implantation

Le projet s’implante au bord de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, à Blagnac. Outre les nuisances sonores qui découlent de l’aéroport, la particularité du site tient au fait qu’il est composé de deux parcelles parallèles.

© Atelier(s) Alfonso Femia

Projet architectural de l’Atelier(s) Alfonso Femia

Malgré la séparation du site par un passage public, les architectes ont souhaité faire dialoguer les deux bâtiments sans toutefois dessiner des jumeaux. Ils en résultent deux matérialités différentes mais aussi deux tramages différents. Toutefois, les deux bâtiments se répondent en conservant une volumétrie semblable, avec des surfaces de planchers de 6 020 m² et 5 382 m².

© Atelier(s) Alfonso Femia

Le premier immeuble est enrobé de verre, lisse sur la façade donnant sur les pistes de l’aéroport, il devient plus rugueux en cœur de site avec un jeu d’angle des menuiseries et des panneaux de bardages. Le second bâtiment adopte une composition plus sobre, minérale avec de grandes colonnes qui marquent la verticalité du bâtiment.

© Atelier(s) Alfonso Femia

Le projet Sky One accueillera un data center (centre de données) mais aussi le club de fitness Basic Fit qui disposera d’un gymnase. Un work café complétera le socle du projet. Parmi les 8 510 m2 de bureaux programmés, 5 000 m2 seront dédiés à un espace de coworking exploité par Régus ou Sunwork. L’apport énergétique dégagé par les équipements serviront à chauffer les locaux.

© Atelier(s) Alfonso Femia

Interrogé par la rédaction de Kiiwan Projects sur les choix environnementaux, les architectes répondent : « Nous envisageons d’alimenter le bâtiment prioritairement en utilisant des énergies renouvelables puisées sur le site. La production des énergies thermiques (chauffage et rafraîchissement) y sera assurée à l’aide de pompes à chaleur qui valoriseront prioritairement la chaleur fatale du data center prévu en phase 2 puis la géothermie très basse énergie et enfin un appoint par aérothermie. Le taux d’énergie renouvelable d’une telle installation est généralement supérieur à 60% ». 

© Atelier(s) Alfonso Femia

Galerie d'images, liste des intervenants et infos diverses en bas de page.

INFO DU PROJET

Entreprise du projet :

Calendrier du projet :

  • 2019 : Présentation du projet

Explorer d'autres projets en fonction de ses caractéristiques :

Localisation :

Certifications :

Fabricant du projet :

Chiffres clefs :

Budget :

Surface :

11402

Parcelle :

5050

Désolé, aucun fabricant ne s'est manifesté pour ce projet.

101 Partages
Enregistrer
Tweetez
Partagez
Partagez