Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay par KAAN Architecten

Localisation :

Certifications :

Fabricants du projet :

Budget :

Surface :

Parcelle :

L’essentiel du projet :

  • Faire entrer la nature au sein des laboratoires


Inauguré le 25 septembre 2018 par Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le nouvel Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay s’implante sur le plateau de Saclay. Remporté par l’agence néerlandaise KAAN Architecten associée à FRES architectes, le projet pour le compte de l’Université Paris-Sud et le CNRS se développe sur 10 000 m2 pour un budget de 20 millions d’euros.

© Fernando Guerra – FG+SG

Contexte et implantation de l’ISMO

Le plateau de Saclay se localise à 20km au sud-ouest de Paris, le site accueille de nombreuses universités et grandes écoles comme CentraleSupélec. La parcelle se situe dans une zone légèrement boisée avec une forêt à proximité immédiate.

© KAAN Architecten

Composition architecturale de KAAN Architecten

Le monolithe conçu s’organise selon deux épaisseurs, la première, sur la façade nord, loge les laboratoires avec leurs lasers, spectromètres et autres appareils de mesures nécessitant d’être protéger des rayons du soleil. La seconde épaisseur loge les volumes plus conventionnels qui sont les salles de réunions ou les bureaux. Cette partie est aérée par deux patios traités sous un bardage bois.

© Fernando Guerra – FG+SG

Les architectes de KAAN Architecten ont fait le choix du béton brut pour s’intégrer avec les arbres entourant le bâtiment. La façade principale suit une trame rigoureuse qui met en avant la structure par un avancement de 80 cm de celle-ci par rapport aux menuiseries. La trame est bouleversée au centre afin de signaler l’entrée de l’institut qui débouche sur un hall de toute hauteur.

© Sebastian van Damme

La façade nord, fait le choix inverse. La trame de béton est conservée mais c’est au tour du vitrage de se mettre au premier plan, dévoilant ainsi un grand mur-rideau. Il faut ainsi attendre la nuit tombée pour lire la structure qu’elle dissimule.

© Fernando Guerra – FG+SG

À l’intérieur, le plafond revêt des panneaux Rockfon® Mono® Acoustic blancs qui viennent conforter le caractère propre du programme. Cet espace est coloré à travers le rayonnage sur deux niveaux de livres, que l’on peut apercevoir à travers les garde-corps en verre feuilleté. Au-dessus, un amphithéâtre vient s’installer au niveau des deux derniers niveaux, celui-ci est traité avec du chêne, clin d’œil de l’environnement voisin.

© KAAN Architecten

L’enjeu des architectes a été de faire en sorte que les usagers se sentent dans le parc en traversant le bâtiment, c’est ce qui explique l’utilisation de grands vitrages et la transparence des garde-corps pour les circulations.

© Sebastian van Damme

Choix techniques et environnementaux

Les façades Est, Ouest et Sud sont isolées avec une laine minérale de 100 mm d’épaisseur qui viennent par-dessus les éléments préfabriqués en béton et les menuiseries. Les planchers sont en prédalles précontrainte et habillés d’un revêtement de sol en polyuréthane. La toiture reçoit quant à elle une végétalisation sur les surfaces qui n’abritent pas les équipements techniques.

© KAAN Architecten

Entreprises du projet :

Université Paris-Sud

Découvrez les projets financés par l’Université Paris-Sud.

KAAN Architecten

Cabinet d’architecture néerlandais installé à Rotterdam fondé par les architectes Kees Kaan, Vincent Panhuysen et Dikkie Scipio.

FRES architectes

L’agence FRES est née à Paris en 2004 de l’association de Laurent Gravier et Sara Martin Camara, suite au premier prix du concours Europan 7 sur le site de Nanterre,…

Peutz & Associés

Nous sommes implantés à Paris et à Lyon et nos secteurs d’intervention couvrent la France, les DOM TOM, l’Europe, avec quelques projets prestigieux au-delà. La société PEUTZ & ASSOCIES Paris a été créée il…

Bureau Michel Forgue

Servicad

Société d’ingénierie et de topographie, Servicad apporte son expertise dans les domaines de la ville et des déplacements, de l’eau et de l’assainissement, des infrastructures de transport et de l’industrie.

INEX

Le développement continu d’INEX depuis sa création tant sur les types, la taille et le nombre de projets que sur le périmètre technique d’intervention a conduit à la mise en…

EVP

Derniers projets :

Bridge, le futur siège d’Orange à Issy-les-Moulineaux par Jean-Paul Viguier et Associés

L’opérateur de téléphonie Orange se dotera d’un nouveau siège social à Issy-les-Moulineaux. Le bâtiment de 58 000 m2 dessiné par l’agence d’architecture Jean-Paul Viguier & Associés sera livré à l’été 2020.

Le pavillon de l’opportunité pour l’Exposition Universelle de Dubaï 2020 par BIG

Découvrez le pavillon de l’Opportunité dessiné par les architectes danois de l’agence BIG pour l’Exposition universelle de Dubaï 2020.

Siège de l’usine Pratic en Italie par GEZA – Gri e Zucchi Architettura

Pratic est un fabricant italien de protection solaire installé entre Udine et Spilimbergo, . Les architectes de GEZA – Gri e Zucchi Architettura viennent d’agrandir l’usine du fabricant de protection solaire.

71 logements sociaux à La Courneuve par MAO Architectes

MAO Architectes avec JTB architecture ont réalisé 71 logements sociaux pour le compte de la Plaine Commune Habitat et Batiplaine. Achevé en janvier 2019 après 20 mois de chantier, le projet implanté à la Courneuve près de Saint-Denis.

Lifting pour le campus de l’ESSEC à Cergy-Pontoise par AS. Architecture-Studio

L’ESSEC, la célèbre école de commerce implantée à Cergy-Pontoise va bénéficier d’une extension et d’une restructuration de son campus pour 2022. Le projet emmené par les architectes de AS.Architecture-Studio prévoit de rénover deux bâtiments existants et d’en construire un nouveau pour des activités sportives.

Le futur complexe Sportif Léo Lagrange à Val-de-Reuil sera dessiné par Studios Architecture

Studios Architecture va construire le futur complexe sportif Léon Lagrange à Val-de-Reuil en Normandie. Le projet accueillera une salle omnisports, une salle de combat et un dojo, la livraison est attendue pour le premier trimestre 2021.


Inauguré le 25 septembre 2018 par Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le nouvel Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay s’implante sur le plateau de Saclay. Remporté par l’agence néerlandaise KAAN Architecten associée à FRES architectes, le projet pour le compte de l’Université Paris-Sud et le CNRS se développe sur 10 000 m2 pour un budget de 20 millions d’euros.

© Fernando Guerra – FG+SG

Contexte et implantation de l’ISMO

Le plateau de Saclay se localise à 20km au sud-ouest de Paris, le site accueille de nombreuses universités et grandes écoles comme CentraleSupélec. La parcelle se situe dans une zone légèrement boisée avec une forêt à proximité immédiate.

© KAAN Architecten

Composition architecturale de KAAN Architecten

Le monolithe conçu s’organise selon deux épaisseurs, la première, sur la façade nord, loge les laboratoires avec leurs lasers, spectromètres et autres appareils de mesures nécessitant d’être protéger des rayons du soleil. La seconde épaisseur loge les volumes plus conventionnels qui sont les salles de réunions ou les bureaux. Cette partie est aérée par deux patios traités sous un bardage bois.

© Fernando Guerra – FG+SG

Les architectes de KAAN Architecten ont fait le choix du béton brut pour s’intégrer avec les arbres entourant le bâtiment. La façade principale suit une trame rigoureuse qui met en avant la structure par un avancement de 80 cm de celle-ci par rapport aux menuiseries. La trame est bouleversée au centre afin de signaler l’entrée de l’institut qui débouche sur un hall de toute hauteur.

© Sebastian van Damme

La façade nord, fait le choix inverse. La trame de béton est conservée mais c’est au tour du vitrage de se mettre au premier plan, dévoilant ainsi un grand mur-rideau. Il faut ainsi attendre la nuit tombée pour lire la structure qu’elle dissimule.

© Fernando Guerra – FG+SG

À l’intérieur, le plafond revêt des panneaux Rockfon® Mono® Acoustic blancs qui viennent conforter le caractère propre du programme. Cet espace est coloré à travers le rayonnage sur deux niveaux de livres, que l’on peut apercevoir à travers les garde-corps en verre feuilleté. Au-dessus, un amphithéâtre vient s’installer au niveau des deux derniers niveaux, celui-ci est traité avec du chêne, clin d’œil de l’environnement voisin.

© KAAN Architecten

L’enjeu des architectes a été de faire en sorte que les usagers se sentent dans le parc en traversant le bâtiment, c’est ce qui explique l’utilisation de grands vitrages et la transparence des garde-corps pour les circulations.

© Sebastian van Damme

Choix techniques et environnementaux

Les façades Est, Ouest et Sud sont isolées avec une laine minérale de 100 mm d’épaisseur qui viennent par-dessus les éléments préfabriqués en béton et les menuiseries. Les planchers sont en prédalles précontrainte et habillés d’un revêtement de sol en polyuréthane. La toiture reçoit quant à elle une végétalisation sur les surfaces qui n’abritent pas les équipements techniques.

© KAAN Architecten

Obtenez plus d'informations (surface, budget...) sur le projet en consultant la version ordinateur.

  • Architecte : KAAN Architecten 
  • Maître d’ouvrage : Université Paris-Sud
  • Équipe : Kees Kaan, Vincent Panhuysen, Dikkie Scipio, Christophe Banderier, Marc Coma, Aksel Coruh, Sebastian van Damme, Paolo Faleschini, Renata Gilio, Walter Hoogerwerf, Jan Teunis ten Kate, Marco Lanna, Ismael Planelles Naya, Ana Rivero Esteban, Joeri Spijkers, Koen van Tienen, Pauline Trochu
  • Architecte local associé : FRES architectes 
  • BET Structure : EVP Ingénierie
  • BET Acoustique : Peutz & Associes
  • BET Economie : Bureau Michel Forgue
  • BET VRD : Servicad Ouest IDF 
  • BET Fluides : INEX
  • Paysagiste : KAAN Architecten 
  • Lot gros œuvre, étanchéité, VRD : SN Bloch, Blois  
  • Lot charpente métallique : Atelier Bois & Cie, Chaumont 
  • Lot façade et bardage : Sarmates, Tacoignières
  • Lot menuiseries aluminium et acier extérieures et intérieure : Loison, Armentières
  • Lot serrurerie : Slam Métallerie, Laon
  • Lot cloisons doublages : IDS, Vaux le Pènil 
  • Lot faux-plafonds : Sertac, Palaiseau
  • Lot menuiseries intérieures bois : Normen, Evreux 
  • Lot revêtement de sols résines : Eurosyntec, Villeneuve le Roi 
  • Lot revêtement de sols souples : Eliez, Saint Denis
  • Lot peinture : Mabuleau, Fontaine le Comte 
  • Lot plomberie sanitaires CVC : Cofely Axima, Paris 
  • Lot électricité : Amica, Argenteuil
  • Lot ascenseurs : Servicom, Les Mureaux
  • Lot gaz de laboratoire : Fluides Concept, Le Perray en Yvelines 
  • Lot mobilier de laboratoire : Delagrave, Lognes
  • OPC France Ingénierie Service, Salbris (Organisation Pilotage et Coordination)
  • Juillet 2012 : Date de concours
  • Juillet 2014 : Début des travaux
  • Janvier 2018 : Fin du chantier
  • 25 septembre 2018 : Inauguration

Cliquez sur les images pour lancer la galerie du projet :

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer