L’Aérog’Art à l’Esplanade des Invalides à Paris par Dominique Perrault Architecture

Localisation :

Certifications :

Fabricants du projet :

Désolé, aucun fabricant ne s'est manifesté pour ce projet.

Budget :

Surface :

Parcelle :

18000

L’essentiel du projet :

  • Dominique Perrault va restaurer la Gare des Invalides à Paris en lieu d’exposition pour 2025.
  • L’Esplanade des Invalides accueillera un musée pour les enfants ainsi qu’un espace de dégustation de produits français, il sera complété du restaurant “Chez Françoise”.


Dans le cadre de la consultation de Réinventer Paris 2, la parcelle de l’Esplanade des Invalides et ses 18 000 m2 ont été attribué au projet Aérog’Art mené par l’architecte Dominique Perrault. Du côté de la maîtrise d’ouvrage, on retrouve Emerige en tant que promoteur mandataire à qui l’on doit également le projet Morland Mixité Capitale, Nexity en co-promoteur et NJJ, le fond d’investissement de Xavier Niel (Free, École 42, Station F, Le Monde…). Les projets finalistes malheureux sont ceux de Pitch Promotion, Vinci Immobilier, Sogelym Dixence Holding, avec les architectes Kengo Kuma, Sou Fujimoto et Snøhetta.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Contexte et Implantation de l’Esplanade des Invalides

L’ancienne gare des Invalides a été érigée en avril 1900 par l’architecte Juste Lisch pour permettre aux visiteurs d’accéder à l’exposition Universelle de 1900. Elle est aujourd’hui le seul monument qui témoigne de cette exposition. La gare des Invalides qui desservait initialement l’Ouest, s’est ensuite concentrée sur les villes de banlieue, en particulier Meudon et Versailles. La cession à Air France a permis ensuite de relier la ville de Paris à l’aéroport d’Orly.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Une intervention légère et réversible

L’ancienne gare des Invalides accueillera un espace d’exposition avec fablab qui sera couronné d’un restaurant. La création de ces nouveaux plateaux est désolidarisée de l’enveloppe existante, laissant un retrait afin de continuer à l’observer sous de nouveaux regards générés par de nouveaux points de vues. Les architectes ont opté pour des filets à mailles métalliques pour délimiter les espaces verticalement faisant abstraction de tout éléments opaques.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Une grande Halle souterraine

Située sous l’Avenue du Maréchal Gallieni, la grande Halle s’insère dans un volume moins connu du public. La structure métallique de l’ouvrage sera révélée, elle abritera le restaurant français « Chez Françoise » présent depuis 1949 qui profitera du patio pour offrir une terrasse à ses clients. Face à lui, le MIAM (Marché des Invalides dédié́ à l’Alimentation Multigénérationnelle), il s’agit de proposer un espace de dégustation qui mettra en avant la gastronomie française, les visiteurs pourront également repartir avec des paniers composés ou des déjeuners à emporter pour tous les budgets. Enfin la Grande Halle des Invalides sera achevée par un musée des Enfants Oli Oli à destination des 6 à 12 ans.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Entre ces deux volumes, s’intercale le patio, accessible depuis la terrasse de l’Esplanade des Invalides. Ce lieu de rencontre sera arpenté à la fois par les usagers des transports en commun, mais aussi par les visiteurs et les clients de la Grande Halle.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Choix techniques

Accompagné des bureaux d’études Artelia (Fluides et Energie) et d’Elan (Environnement), les architectes ambitionnent de proposer un bâtiment issu du label Osmoz, ainsi que HQE pour l’aérogare et R2S pour le projet numérique. Techniquement, le projet prévoie d’utiliser des pavés dépolluants, des panneaux photovoltaïques amorphes, un système de rafraichissement par roues de dessiccation ou encore la mise en place d’un moyen de récupération d’énergie sur les eaux grises.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Entreprises du projet :

Emerige

Fondé par Laurent Dumas il y a près de 30 ans, Emerige contribue à bâtir le Grand Paris de demain en imaginant des programmes immobiliers ambitieux et durables au carrefour…

Nexity

Nexity est le premier groupe immobilier français intégré intervenant sur l’ensemble des métiers de la promotion et des services immobiliers (immobilier résidentiel, immobilier d’entreprise, services immobiliers aux particuliers et services…

Dominique Perrault Architecture

Né en 1953 à Clermont-Ferrand, Dominique Perrault, architecte et urbaniste français, étudie à Paris où il obtient son diplôme d’architecte à l’École des Beaux-Arts en 1978, puis un diplôme d’urbanisme…

Artelia

Né de la fusion de Coteba et Sogreah en 2010, Artelia est un groupe international multidisciplinaire de conseil, d’ingénierie et de management de projet qui intervient dans les secteurs du…

Elan Environnement

Lamoureux Acoustics

Somete

Louis Benech

MDS

Conseil en sécurité incendie

Derniers projets :

La SMAC, Scène de Musiques Actuelles d’Amiens dessinée par Chartier-Corbasson

L’agence Chartier Corbasson va construire la SMAC, nouvelle Scène de Musiques Actuelles d’Amiens dans le quartier Saint Leu. Le projet fait un moulage en béton de la morphologie du quartier.

Proposition de Clément Blanchet Architecture pour le pavillon France Dubaï 2020

Minérale à l’extérieur, végétale à l’intérieur, découvrez la proposition finaliste de Clément Blanchet Architecture pour le pavillon France de l’exposition Universelle de Dubaï 2020. Les architectes nous racontent leur expérience.

Fondation-s à Paris par Lobjoy-Bouvier-Boisseau Architecture

L’agence Lobjoy-Bouvier-Boisseau Architecture a restructuré un immeuble au coeur du Marais dans Paris en ensemble tertiaire et espace d’exposition pour la Fondation Henri Cartier-Bresson et la Fondation François Sommer.

Le Pavillon France pour l’Exposition Universelle de Dubaï 2020 dessiné par l’Atelier du Prado

Découvrez le pavillon de la France pour l’exposition universelle de Dubaï 2020 en détail dessinée par les architectes de l’Atelier du Prado.

École maternelle Nicolas Vanier à Barjouville par SBBT Architecture

L’agence SBBT Architecture fondée par Sophie Berthelier et Benoît Tribouillet en 2008 a livré une école maternelle colorée pour la ville de Barjouville. L’école a la particularité d’être enveloppée de tuiles et de bardeaux en terre cuite de Terreal.

Un restaurant universitaire chapeauté par des bureaux à Palaiseau par SUD Architectes

Le promoteur Kaufman & Broad va réaliser un immeuble de bureaux avec un restaurant universitaire de 1 500 couverts sur le plateau de Saclay. Dessiné par SUD Architectes, le projet comprend…


Dans le cadre de la consultation de Réinventer Paris 2, la parcelle de l’Esplanade des Invalides et ses 18 000 m2 ont été attribué au projet Aérog’Art mené par l’architecte Dominique Perrault. Du côté de la maîtrise d’ouvrage, on retrouve Emerige en tant que promoteur mandataire à qui l’on doit également le projet Morland Mixité Capitale, Nexity en co-promoteur et NJJ, le fond d’investissement de Xavier Niel (Free, École 42, Station F, Le Monde…). Les projets finalistes malheureux sont ceux de Pitch Promotion, Vinci Immobilier, Sogelym Dixence Holding, avec les architectes Kengo Kuma, Sou Fujimoto et Snøhetta.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Contexte et Implantation de l’Esplanade des Invalides

L’ancienne gare des Invalides a été érigée en avril 1900 par l’architecte Juste Lisch pour permettre aux visiteurs d’accéder à l’exposition Universelle de 1900. Elle est aujourd’hui le seul monument qui témoigne de cette exposition. La gare des Invalides qui desservait initialement l’Ouest, s’est ensuite concentrée sur les villes de banlieue, en particulier Meudon et Versailles. La cession à Air France a permis ensuite de relier la ville de Paris à l’aéroport d’Orly.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Une intervention légère et réversible

L’ancienne gare des Invalides accueillera un espace d’exposition avec fablab qui sera couronné d’un restaurant. La création de ces nouveaux plateaux est désolidarisée de l’enveloppe existante, laissant un retrait afin de continuer à l’observer sous de nouveaux regards générés par de nouveaux points de vues. Les architectes ont opté pour des filets à mailles métalliques pour délimiter les espaces verticalement faisant abstraction de tout éléments opaques.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Une grande Halle souterraine

Située sous l’Avenue du Maréchal Gallieni, la grande Halle s’insère dans un volume moins connu du public. La structure métallique de l’ouvrage sera révélée, elle abritera le restaurant français « Chez Françoise » présent depuis 1949 qui profitera du patio pour offrir une terrasse à ses clients. Face à lui, le MIAM (Marché des Invalides dédié́ à l’Alimentation Multigénérationnelle), il s’agit de proposer un espace de dégustation qui mettra en avant la gastronomie française, les visiteurs pourront également repartir avec des paniers composés ou des déjeuners à emporter pour tous les budgets. Enfin la Grande Halle des Invalides sera achevée par un musée des Enfants Oli Oli à destination des 6 à 12 ans.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Entre ces deux volumes, s’intercale le patio, accessible depuis la terrasse de l’Esplanade des Invalides. Ce lieu de rencontre sera arpenté à la fois par les usagers des transports en commun, mais aussi par les visiteurs et les clients de la Grande Halle.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Choix techniques

Accompagné des bureaux d’études Artelia (Fluides et Energie) et d’Elan (Environnement), les architectes ambitionnent de proposer un bâtiment issu du label Osmoz, ainsi que HQE pour l’aérogare et R2S pour le projet numérique. Techniquement, le projet prévoie d’utiliser des pavés dépolluants, des panneaux photovoltaïques amorphes, un système de rafraichissement par roues de dessiccation ou encore la mise en place d’un moyen de récupération d’énergie sur les eaux grises.

© Dominique Perrault Architecture Adagp

Obtenez plus d'informations (surface, budget...) sur le projet en consultant la version ordinateur.

  • Mai 2017 : Lancement de l’appel d’offres
  • 25 janvier 2018 : Réunion publique d’information
  • Août 2018 : Remise des appels d’offres définitives
  • 15 janvier 2019 : Désignation du lauréat
  • 2025 : Date de livraison

Cliquez sur les images pour lancer la galerie du projet :

5 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Email