L’Étoile de Mouvaux par King Kong


L’atelier d’architecture bordelais King Kong a réalisé la nouvelle scène de Mouvaux, dénommée l’Étoile. Remporté en juillet 2012 face à Zig Zag Achitecture et Trace Architectures, le centre culturel se développe sur 3 295 m2 pour un budget de 7,5 millions d’euros.

© 2016 Photos Arthur Péquin

Contexte et implantation

Mouvaux est une ville nordique de 13 000 habitants à l’Est de Roubaix. La ville est plus connue pour le bistrot qui est installé à son cœur. En effet, dans les années 30, un chef d’entreprise adorait le fréquenter. Appelé les Trois Suisses, le bistrot était visible depuis une des filatures du chef d’entreprise. C’est ainsi que ce bistrot donna le nom à sa marque de textile qui fut un acteur majeur de la vente par correspondance avant l’époque Amazon. Aujourd’hui, l’entreprise qui ne compte plus qu’une quarantaine de salariés a été rachetée ce lundi par ShopInvest.

© atelier d’architecture King Kong

Mouvaux est donc une terre de filature comme l’est (ou l’a été) Roubaix. Si aujourd’hui la ville roubaisienne s’est considérablement tertiarisée grâce à sa Zone Franche Urbaine, le territoire de Mouvaux est quant à lui resté résidentiel avec un tissu essentiellement constitué de maisons individuelles.

© 2016 Photos Arthur Péquin

Composition architecturale de King Kong

Le centre culturel de Mouvaux est formé par deux volumes en béton qui sont joints par une faille de verre. Cette rue intérieure permet de distribuer le programme qui contient une salle de spectacle de 500 places assises (750 en version debout) implantée au Sud ; des locaux associatifs, des salles de cours de musique ainsi qu’une salle d’exposition au Nord pour le second volume qui fait face à la place de cette ZAC maintenant achevée.

© atelier d’architecture King Kong

Je crois que c’est la première fois que je n’ai pas besoin de vous dévoiler le plan masse afin que vous compreniez cette parcelle. D’une superficie de 2076 m2et de forme trapézoïdale, les architectes ont laissé l’empreinte de celle-ci sur la façade. Ces empreintes sont tantôt pleines, tantôt vitrées selon l’espace qu’elles renferment.

© 2016 Photos Arthur Péquin

La dissociation claire et fonctionnelle de ces deux volumes a été décisive dans l’attribution du marché de maîtrise d’œuvre. La ville de Mouvaux, maître d’ouvrage de l’Étoile, a également apprécié les formes sculpturales de l’édifice qui le met ainsi en avant et structure la place publique.

© 2016 Photos Arthur Péquin

À l’intérieur de la salle de spectacle, les architectes ont opté pour une atmosphère intime en revêtant de noir les parois. Les sièges rouges viennent colorer l’espace, les premiers rangs sont rétractables.

© atelier d’architecture King Kong

Choix techniques et environnementaux

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le choix de l’enveloppe s’est porté sur le béton. Ce choix s’explique pour sa qualité d’inertie thermique mais aussi acoustique. En toiture, c’est une toiture végétalisée qui a été mise en œuvre. Les architectes ajoutent que du point de vue environnemental, les différentes entités fonctionnent de manière autonome. L’éclairage est exclusivement LED.

Entreprises du projet :

Atelier d’architecture King Kong

Agence bordelaise

Kahle Acoustics

Acousticien belge

Khephren

Alto Ingénierie

Vpeas

Après une expérience acquise au sein d’agences d’architecte durant une quinzaine d’année en tant qu’économiste de la construction, Vincent Pourtau se met à son compte en libéral puis crée VPEAS…

Iris Conseil

IRIS conseil est une société d’ingénierie indépendante créée il y a 20 ans et qui emploie aujourd’hui 120 salariés pour un chiffres d’affaires de 10 M€. A l’heure du développement…

Ducks Sceno

De la conception scénique pour une salle de théâtre de 200 places ou un auditorium de 2000 places, de la mise en scène d’une exposition temporaire à la muséographie d’une…

Verdi

Derniers projets :

Bridge, le futur siège d’Orange à Issy-les-Moulineaux par Jean-Paul Viguier et Associés

L’opérateur de téléphonie Orange se dotera d’un nouveau siège social à Issy-les-Moulineaux. Le bâtiment de 58 000 m2 dessiné par l’agence d’architecture Jean-Paul Viguier & Associés sera livré à l’été 2020.

Le pavillon de l’opportunité pour l’Exposition Universelle de Dubaï 2020 par BIG

Découvrez le pavillon de l’Opportunité dessiné par les architectes danois de l’agence BIG pour l’Exposition universelle de Dubaï 2020.

Siège de l’usine Pratic en Italie par GEZA – Gri e Zucchi Architettura

Pratic est un fabricant italien de protection solaire installé entre Udine et Spilimbergo, . Les architectes de GEZA – Gri e Zucchi Architettura viennent d’agrandir l’usine du fabricant de protection solaire.

71 logements sociaux à La Courneuve par MAO Architectes

MAO Architectes avec JTB architecture ont réalisé 71 logements sociaux pour le compte de la Plaine Commune Habitat et Batiplaine. Achevé en janvier 2019 après 20 mois de chantier, le projet implanté à la Courneuve près de Saint-Denis.

Lifting pour le campus de l’ESSEC à Cergy-Pontoise par AS. Architecture-Studio

L’ESSEC, la célèbre école de commerce implantée à Cergy-Pontoise va bénéficier d’une extension et d’une restructuration de son campus pour 2022. Le projet emmené par les architectes de AS.Architecture-Studio prévoit de rénover deux bâtiments existants et d’en construire un nouveau pour des activités sportives.

Le futur complexe Sportif Léo Lagrange à Val-de-Reuil sera dessiné par Studios Architecture

Studios Architecture va construire le futur complexe sportif Léon Lagrange à Val-de-Reuil en Normandie. Le projet accueillera une salle omnisports, une salle de combat et un dojo, la livraison est attendue pour le premier trimestre 2021.


L’atelier d’architecture bordelais King Kong a réalisé la nouvelle scène de Mouvaux, dénommée l’Étoile. Remporté en juillet 2012 face à Zig Zag Achitecture et Trace Architectures, le centre culturel se développe sur 3 295 m2 pour un budget de 7,5 millions d’euros.

© 2016 Photos Arthur Péquin

Contexte et implantation

Mouvaux est une ville nordique de 13 000 habitants à l’Est de Roubaix. La ville est plus connue pour le bistrot qui est installé à son cœur. En effet, dans les années 30, un chef d’entreprise adorait le fréquenter. Appelé les Trois Suisses, le bistrot était visible depuis une des filatures du chef d’entreprise. C’est ainsi que ce bistrot donna le nom à sa marque de textile qui fut un acteur majeur de la vente par correspondance avant l’époque Amazon. Aujourd’hui, l’entreprise qui ne compte plus qu’une quarantaine de salariés a été rachetée ce lundi par ShopInvest.

© atelier d’architecture King Kong

Mouvaux est donc une terre de filature comme l’est (ou l’a été) Roubaix. Si aujourd’hui la ville roubaisienne s’est considérablement tertiarisée grâce à sa Zone Franche Urbaine, le territoire de Mouvaux est quant à lui resté résidentiel avec un tissu essentiellement constitué de maisons individuelles.

© 2016 Photos Arthur Péquin

Composition architecturale de King Kong

Le centre culturel de Mouvaux est formé par deux volumes en béton qui sont joints par une faille de verre. Cette rue intérieure permet de distribuer le programme qui contient une salle de spectacle de 500 places assises (750 en version debout) implantée au Sud ; des locaux associatifs, des salles de cours de musique ainsi qu’une salle d’exposition au Nord pour le second volume qui fait face à la place de cette ZAC maintenant achevée.

© atelier d’architecture King Kong

Je crois que c’est la première fois que je n’ai pas besoin de vous dévoiler le plan masse afin que vous compreniez cette parcelle. D’une superficie de 2076 m2et de forme trapézoïdale, les architectes ont laissé l’empreinte de celle-ci sur la façade. Ces empreintes sont tantôt pleines, tantôt vitrées selon l’espace qu’elles renferment.

© 2016 Photos Arthur Péquin

La dissociation claire et fonctionnelle de ces deux volumes a été décisive dans l’attribution du marché de maîtrise d’œuvre. La ville de Mouvaux, maître d’ouvrage de l’Étoile, a également apprécié les formes sculpturales de l’édifice qui le met ainsi en avant et structure la place publique.

© 2016 Photos Arthur Péquin

À l’intérieur de la salle de spectacle, les architectes ont opté pour une atmosphère intime en revêtant de noir les parois. Les sièges rouges viennent colorer l’espace, les premiers rangs sont rétractables.

© atelier d’architecture King Kong

Choix techniques et environnementaux

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le choix de l’enveloppe s’est porté sur le béton. Ce choix s’explique pour sa qualité d’inertie thermique mais aussi acoustique. En toiture, c’est une toiture végétalisée qui a été mise en œuvre. Les architectes ajoutent que du point de vue environnemental, les différentes entités fonctionnent de manière autonome. L’éclairage est exclusivement LED.

Obtenez plus d'informations (surface, budget...) sur le projet en consultant la version ordinateur.

  • Juillet 2012 : Date de concours
  • Avril 2015 : Début du chantier
  • Septembre 2017 : Date de livraison

Cliquez sur les images pour lancer la galerie du projet :

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer